Encens en grains

Appelées aussi encens en grains, les résines sont la forme naturelle de l’encens. Elles permettent de composer vos propres mélanges parfumés. L’encens en grain se consume très lentement. Contrairement aux encens cônes et bâtonnets, son parfum reste plusieurs heures après sa combustion.

Les résines naturelles sont des produits de sécrétion végéta...

Appelées aussi encens en grains, les résines sont la forme naturelle de l’encens. Elles permettent de composer vos propres mélanges parfumés. L’encens en grain se consume très lentement. Contrairement aux encens cônes et bâtonnets, son parfum reste plusieurs heures après sa combustion.

Les résines naturelles sont des produits de sécrétion végétale ou exceptionnellement animale, ou fournies par l’exsudation de plantes vivantes.

A l’origine, le terme « encens » est en réalité une résine appelée « oliban », extraite d’un arbrisseau, le Boswalia. Cette résine était brûlée dans l’antiquité pour honorer les dieux. Aujourd’hui, le terme « encens » désigne un mélange de résines et d’huiles végétales, souvent à base d’oliban, de myrrhe ou de benjoin et associés à d’autres aromates. Ces mélanges peuvent être ensuite broyées et/ou enroulées autour de baguettes de bambou, donnant ainsi des bâtonnets ou des cônes d’encens.

L’encens en grains permet de concevoir des mélanges propices à la méditation, au travail intellectuel, ou susceptible de purifier un lieu, ou permettant de favoriser le sommeil, etc. Tout dépend du dosage. Le benjoin va être utilisé pour « fixer l’esprit » et favoriser la concentrationLa myrrhe, elle, est très sensuelle tandis quel’oliban est réputé pour son caractère mystique. On peut également joindre à ces mélanges des plantes séchées ou des huiles essentielles. L’utilisation de résines naturelles confère toujours un sens rituel que ne possèdent pas les encens en cônes ou en bâtonnets.

Les résines naturelles sont utilisées depuis l’antiquité pour leurs propriétés antiseptiques et leur grande qualité aromatique. Elles purifient l’atmosphère et leurs effluves rendent l’ambiance des lieux propices à la relaxation, la concentration et la méditation. Elles ont également un effet bénéfique sur la santé et le psychisme. Les propriétés équilibrantes et apaisantes contribueront au bien-être quotidien.

Comment brûler de l’encens en grains ?

Il vous faut :
– un porte encens brûleur en céramique
– un charbon
– des allumettes ou un briquet

1. Allumez le charbon en le tenant avec une pince.
2. Le disposer sur le porte encens, le creux vers le ciel, attendre qu’il n’y ait plus de crépitements et que le cœur du charbon soit bien allumé.
3. Déposer une pincée de résines de votre choix dans le creux du charbon en veillant à ne pas trop en mettre au risque de surcharger le charbon.

Les senteurs des résines sont émises pendant une dizaine de minutes. Le charbon met environ une heure à se consumer, on peut donc le réalimenter régulièrement. Bien penser à aérer la pièce après la consommation.

(Attention : des précautions sont nécessaires pour vous et votre entourage afin d’éviter des brûlures et des risques d’incendie.)

Comment fabriquer vos mélanges d’encens en grains ?

Rien de plus simple ! Munissez vous d’un pilon et concassez vos ingrédients dans celui-ci. Il ne faut pas trop les broyer, le but étant d’en faire des petits morceaux de 3 à 4 millimètres à répandre facilement sur le charbon.

Détails

Encens en grains Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Résines le Jardin des Senteurs

    Découvrez notre gamme de sachets de résines naturelles. Appelées aussi encens en grains, les résines sont la forme naturelle de l'encens. Elles permettent de composer vos propres mélanges parfumés.

  • Résines Auroshikha

    Auroshikha propose un assortiment de résines qui ont un intérêt à la fois pour leur fragrance mais aussi pour leurs propriétés particulières.

  • Accessoires pour encens en grains

    Ici vous trouverez des accessoires, charbons, brûleurs, indispensables pour brûler les résines naturelles.